Découvrez de superbes promenades le long du sentier du littoral tropézien

Le Sentier du Littoral Tropézien est l’itinéraire touristique privilégie par les randonneurs.

« Recommandé Millésime 2017 » par les guides du Petit Futé, il est devenu une destination incontournable pour les mordus de l’escalade et de la marche à pied. Vous pourrez également découvrir ce sentier de 20 kilomètres  au travers de visites guidées, incluant des balades à cheval ou avec un âne pour monture.

En empruntant ce sentier, vous marcherez dans les pas des douaniers, qui en des temps anciens surveillaient la côte de Saint-Tropez à Cavalaire. Rien de tel qu’une belle journée printanière pour vous engager dans un territoire où végétation luxuriante et vestiges historiques règnent en maître. C’est l’occasion rêvée de faire la découverte avec le patrimoine culturel varois et de profiter des richesses d’un territoire naturel préservé. Montrez-vous avisés et munissez-vous de bonnes chaussures de marche, sans oublier pour autant de prévoir un incontournable pique-nique, idéal pour les amoureux de la nature.

La Tour du Portalet. Source :  Golfe de Saint-Tropez tourisme

La Tour du Portalet.
Source : Golfe de Saint-Tropez tourisme

Au départ de la Tour du Portalet, en direction des vieux quartiers aux pieds de la Citadelle, c’est les yeux face à la mer que mène le célèbre sentier. Vous pourrez contempler les caps et les pointes de la campagne tropézienne environnante. En vous engageant plus avant, dès après avoir foulé la plage de Tahiti, vous longerez la vaste baie de Pampelonne. Des lieux idylliques qui vous feront retrouver le sentier à proprement parler de « Bonne Terrasse ». Ne vous reste ensuite qu’à grimper pour atteindre le Cap Camarat, avant de redescendre pour aborder la plage de l’Escalet.

Plage de l'Escalet à Ramatuelle

Plage de l’Escalet à Ramatuelle

De là les rochers surplombant la mer donnent de plein fouet sur le domaine du massif sauvage des Maures de Cap Lardier. Les Caps Taillat et Cartaye ne sont pas en reste pour autant, c’est une vision des plus saisissantes qui s’offre alors à vos yeux ébahis. A noter que la plage des Canebiers tire son nom des plantations de chanvre aux abords (un canebier étant un vendeur de chanvre). Elle servit en outre de mouillage aux navires en transit. Quant au Cap Saint-Pierre, sa notoriété lui vient du privilège de positionnement sur les hauteurs de la plage des Canebiers. Idéalement située pour observer la circulation maritime, elle permettait de contrôler si des contrebandiers y accostaient.

Le Cap Taillat

Le Cap Taillat

Autres points de vue immanquables : La plage de la Moutte pour sa part se singularise par un pan, à une de ses extrémités, d’un vestige de mur d’une ancienne madrague. Un îlot rocheux se trouve au large de la Croisette, offrant une vue époustouflante sur l’Esterel et jusqu’aux Alpes par temps clair. Concernant la plage des Salins, son rivage retient encore les vestiges du corail jadis pêché sur les récifs rocheux. Un îlot s’y profile dans le lointain, c’est celui de la Tête de Chien, qui vit autrefois s’échouer plus d’un navire. A l’arrière de la plage un étang saumâtre, vestige d’anciens salins, liseré d’ajoncs et de cannisses.

Plage des Salins Source : Golfe de Saint-Tropez Tourisme

Plage des Salins
Source : Golfe de Saint-Tropez Tourisme

Nous vous souhaitons une excellente randonnée!

A lire également :

Les plages mythiques de Saint-Tropez
– 3 monuments religieux autour de Saint-Tropez
Les musées emblématiques de Saint-Tropez