Archives pour la catégorie Saint-Tropez

Que faire à Saint-Tropez en novembre

Comme chaque mois à présent, l’agence Boutemy immobilier se fait un honneur de dénicher les meilleures attractions touristiques et locales proposées sur Saint-Tropez. Venez découvrir ce que vous ont concocté les artistes de tous bords, les commerçants et associations locales en novembre.

Centenaire de l’armistice de 1918  

Pas besoin d’avoir atteint un âge canonique pour se sentir concerné par la première guerre mondiale. Qui n’a pas eu un poilu dans sa famille, pour lequel un hommage digne de ce nom représente énormément ? Saint-Tropez tient à préserver le devoir de mémoire, en vous proposant une exposition digne de ce nom. Ainsi du 3 au 17 novembre 2018 « Commémorer la Grande Guerre, un temps pour réfléchir », sera un moment exceptionnel à partager de concert.

Le vernissage aura lieu le vendredi 2 novembre. S’ensuivra une conférence intitulée « Soldats varois dans la Grande Guerre », organisée par l’association Patrimoine Tropézien… sans oublier la dédicace du livre « Ombres de guerre », par son auteure Cécilia Norick. Ces prémices, donneront le coup d’envoi à nombre de conférences et films retraçant les années 14-18, historiques à plus d’un titre. Le cinéma Star pratiquera pour l’occasion un tarif réduit, fixé à 6,50€.

Le jour J du 11 Novembre : La commémoration en elle-même sera un classique du genre, avec un départ Place de l’hôtel de Ville pour déposer des gerbes tricolores aux plaques commémoratives. Vous trouverez le programme ci-dessous.

Les Voiles d’Automne à Saint Tropez 

Crédit photo R.Catino

La 21ème édition se tiendra du 10 au 12 novembre, elle réunira une fois de plus nombre de voiliers méditerranéens dans le Golfe. La Société Nautique de Saint-Tropez leur donne rendez-vous comme chaque année, à cette époque où la météo est généralement plutôt capricieuse. Mais les marins n’en ont visiblement que faire, une soixantaine de bateaux sont attendus pour participer aux régates, l’un des évènements incontournables de la saison.

C’est en se développant sans cesse depuis 1997, date ou la compétition fut créée, que les Voiles d’Automne ont établi leur notoriété. Les épreuves sont ouvertes aux embarcations disposant d’un certificat de jauge HN et à ceux en IRC. La convivialité régit l’esprit du Club, de même que le professionnalisme en mer des équipes en lice. Pas moins de 250 équipiers se réuniront à l’issue de la compétition, après avoir bravé vents et courants bien plus musclés en cette saison.

Pour la traditionnelle soirée des équipages, pas besoin d’innover ; chaque participant s’est déjà régalé de vitesse et de sensations.

Les mystères du XXIe siècle

La 19ème édition nous plongera plus avant encore dans les méandres des grandes avancées de la science et ses défis scientifiques. Ces conférence-débats ne dérogeront pas des précédentes, car chaque jour nous apprend qu’une découverte majeure a fait l’objet d’une étude. Celles relayées par les médias seront sujettes à caution, d’autant lorsqu’elles sont l’objet de titres accrocheurs comme « L’intelligence artificielle va-t-elle nous dépasser ? ». That is a question… Ainsi du 23 au 25 novembre des sujets souvent controversés seront abordés.

Qu’il s’agisse des risques de pandémies, auxquels est régulièrement confrontée l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ou des invasions de nouvelles espèces sur nos territoire (vers géants, frelons asiatiques, chats en Australie…), tous seront passés au crible car notre impression est parfois que la science est impuissante, voire contestée quand il s’agit de sujets tels que le réchauffement climatique. La notion de Dieu sera également abordée, son existence et autres questionnements en astrophysique (énergie sombre et matière noire).

Si vous souhaitez en savoir plus sur la théorie de l’évolution de l’Homme, de sapiens à l’ère numérique, n’hésitez surtout pas ! « Bon mystères à tous » telle est la formule de Francis Rocard, conseiller scientifique des Mystères.

L’intégralité du programme est à retrouver ici.

La valse des avant-gardes

Une seule date est à retenir, à 18h30 le vendredi 14 novembre 2018, pour vous imprégner de fauvisme, futurisme et pointillisme. La « déferlante des avant-gardes » vous sera relatée par Géraldine Bretault, diplômée de l’Ecole du Louvre en muséologie et histoire de l’Art, et ce jusqu’à la première Guerre Mondiale.
Cinéma La Renaissance, place des Lices : Plein tarif 10€ / Tarif réduit adhérent 5€ / Gratuit enfants et moins de 25 ans.

Sainte Cécile 

Fête de la Sainte-Cécile 2017

Venez fêter le saint patron des musiciens avec nous, le 25 novembre 2018. Les Fifres et Tambours, sans oublier le Rampèu, vous convient à une animation digne de l’événement. Après la messe chantée en l’église de l’Assomption, placée sous l’égide des deux groupes, aubades et danses seront au programme.
A 9h45, dépôt de plaque hommage rendu à Josette Bain au cimetière, office à 10h30 et défilé sur le port prévu à 11h30.

Ballet « La Bohème de Puccini »

Le 15 novembre au cinéma Star, au 1 Traverse de la Gendarmerie. Tarif unique à 19 euros.

Concert orgue Jean-Luc Thellin

Entré libre le 25 novembre à 17 heures, en l’église paroissiale, pour une soirée grandiose.

Conférence Cocteau sur le Prince des poètes

Le 27 novembre à 18h00, au Cinéma-Théâtre La Renaissance place des Lices.

Retour sur la 20ème saison des Voiles de Saint-Tropez

Les voiles des Saint-Tropez ont une fois de plus fait couler beaucoup d’encre, d’autant que la Société Nautique du golfe était au gouvernail. Pas moins de 4.000 marins ont répondu présents à la célèbre semaine intégralement consacrée aux régates. Le moins que l’on puisse en dire après-coup c’est que le but a été une fois de plus atteint ! Les participants n’ont eu de cesse que de porter bien haut les couleurs d’un sport hors normes, toutes catégories confondues.

2/10/2018, Les Voiles de saint-Tropez 2018, Jour 2. Crédit photo Gilles Martin-Raget

Les motivations se sont muées en compétition, sans négliger pour autant que l’esprit dominant ait eu pour cœur l’amitié sportive qui les anime. Réunissant ainsi une passion inconditionnelle pour leur équipage, de bien belles rencontres se sont bâties, où ont rivalisé sur un même plan coques et voilures. Le langage sur les flots étant universel, défiant le cours du temps se sont brassés toutes les époques des divers styles et classes de voilier. Un bien belle image à conserver dans les mémoires !

Les 130 ans du Dragon ont été le point d’orgue de ce vingtième anniversaire des Voiles ! Le Jubilée Fife a réuni les voiliers d’exception au sein du glorieux Trophée Rolex. Un autre évènement d’exception fut de voir évoluer pour la première fois dans la mer du Sud de majestueux voiliers écossais. Vingt d’entre-eux, nés de l’époque prospère du yachting, ont laissé une empreinte indélébile sur leur passage.

VDST

Un spectacle de toute beauté où cotres, goélettes, bermudiens ou auriques n’ont pas été en reste. Un départ leur a été attribué, afin de donner libre cours à de nouvelles épopées. C’est le cotre aurique Viola qui a remporté, après une lutte sans merci, l’épreuve du Trophée Rolex. Une bien belle reconnaissance pour ce centenaire, conçu en 1908 pour la croisière par William Fife Junior IIIème du nom en personne. Notez que le Viola a été classé en 2002 au titre d’objet des monuments historiques.

Les « Petites Voiles » ont, pour leur première participation, conquis toute l’assemblée réunie ! 23 jeunes tropéziens, dont les âges s’échelonnent entre 6 et 12 ans, ont remporté un triomphe pour leur participation. C’est à l’esprit fécond de leur moniteur Olivier Paturel que nous devons cette initiative. En partenariat avec Tony Oller, président de la SNST, garçons et filles ont rencontré un succès bien mérité. Leur pratique à régater en Opitimist, devant une assemblée fan des Voiles, a rendu leurs proches béats de fierté.

La remise des prix a permis de réunir équipiers et adversaires, pour un partage où les festivités rimaient avec l’autosatisfaction. Une 20ème édition que chacun n’aura de cesse de réitérer l’an prochain, pour le plus grand plaisir des spectateurs et consort. Les rencontres à venir sont d’ores et déjà programmées, du samedi 28 septembre au dimanche 06 octobre 2019, des dates à retenir !

Que faire à Saint-Tropez en octobre ?

Nous espérons que votre rentrée s’est déroulée sous les meilleurs auspices. A Saint-Tropez, les animations demeurent au programme de cet automne.
Voici notre sélection des événements à ne pas manquer.

Le festival des Antipodes 

Ce festival de films australiens et néo-zélandais souffle cette année ses 20 bougies.  Beaucoup gardent en mémoire que Rachel Ward et Bryan Brown se sont retrouvés pour « Les oiseaux se cachent pour mourir ». Longs métrages et nombreux films de nouveaux talents venus des antipodes ont depuis ce temps jalonné le meilleur du cinéma… faisant la fierté du célèbre village de Saint-Tropez.

La mythique Place des Lices recevra cette année un focus sur la Nouvelle-Zélande. Geoff Murphy nous proposera pour l’occasion Goodbye Pork Pie, un film picaresques des années 80’s, sous forme de course-poursuite endiablée au pays des Kiwis. Un remake-hommage tourné en mini Pork Pie, réalisée par son fils Matt 35 ans après, est à découvrir absolument ! Les antipodes Junior ne seront pas en reste pour autant, courts métrages et documentaires jalonneront la compétition, spécialement conçue jeune public.

Les dates à retenir vous sont communiquées dans la grille des films encore en lice sur octobre 2018 des diverses sections.

Les épreuves du Dragon

N’ayez aucune inquiétude, les participants n’auront pas à traverser les feux de l’enfer pour être sélectionnés. Mais suite au succès remporté par le 75ème anniversaire des Dragons en 2004, qui avait pour lors rassemblé plus de 260 unités, il eut été dommage de s’arrêter en si bon chemin. L’Association Française de la Série International des Dragon (AFSID) et la SNS n’ont eu de cesse de reproduire ce rendez-vous. Celui-ci qui se tiendra du 08 au 18 octobre 2018 et sera limitée à une cinquantaine d’unités.

Pour la petite histoire c’est un norvégien, du nom de Johan Anker, qui a esquissé le premier Dragon en le croquant. L’idée était à la base de créer un  « bateau de course et de croisière pour le week-end », ce qui en 1929 fut en soi révolutionnaire. Les premières éditions se virent équipées de deux couchettes, dans une petite cabine nichée sous le pont. En y gagnant depuis en performance, pour devenir un bateau de frégate, c’est au détriment de sa cabine qui disparut au passage.

La régate aura lieu sur le plan d’eau de Saint-Tropez,  n’hésitez pas à vous informer sur les épreuves de voiles St-Tropez.

L’ exposition « Eaux Plurielles »

L’événement ayant fait feu de tout bois cet été, on nous joue les prolongations jusqu’au 14 novembre. Le vernissage vous a proposé un voyage à nul autre pareil, reliant Dunkerque à Saint-Tropez au fil de l’eau. Avec des œuvres phares pour trait d’union entre les musées des deux ports, les conservateurs ont procuré des envies d’évasion à plus d’un. Rien ne les prédestinait à se rencontrer pourtant, c’est alors qu’un quai de gare a opportunément établi la liaison.

La passion des tropéziens à présenter des toiles et objets inédits, s’est adroitement couplée aux collections dunkerquoises. C’est ainsi qu’une collaboration de passionnés a donné pour thème « L’eau sous toutes ses formes ». En la déclinant de telle sorte, une cinquantaine d’œuvres artistiques des Hauts-de-France sont savamment couplées avec celles de la Citadelle. Une période s’étendant du XVIIe au XXIe siècle est ainsi brossée via « la mer, qui a façonné leur histoire » Une invitation qui ne saurait se refuser !

L’exposition est ouverte tous les jours au musée de l’Annonciade : L’entrée est à 6 euros, ou en tarif réduit pour 4 euros.

Ces animations n’étant que le reflet de quelques-unes parmi tant d’autres, vous trouverez un complément d’information ci-dessous. Car qu’elles soient culturelles, sportives ou sous forme de curiosités à découvrir, toutes présentent leur lot d’intérêt :

25ème Paradis Porsche : C’est sur trois jours, du 12 au 14 octobre, qu’aura lieu cette année encore l’un des évènements les plus courus de Saint-Tropez. La couleur rouge, toutes nuances confondues, y sera à l’honneur, symbole s’il en est de passion, de vitesse et d’adrénaline. Elle fait suite au blanc, amarré à jamais aux soirées tropéziennes, et au bleu dominant le golfe.

  • 500 Porsche sont attendues pour cette 25ème édition du Paradis Porsche, évènement incontournable de la marque.
  • Cette équipée existe grâce 60 bénévoles qui lui donnent de leurs personnes et à son organisateur Jean-Paul Viala.
  • Quelques 500 porschistes sont attendus, aussi ne tardez pas trop à visiter le site du Porsche Club méditerranée

Classic Jogging-Plus : Le 21 octobre se tiendra la désormais renommée course à pied du Var, qui traversera le vieux Saint-Tropez. Celui-ci se déroulera sur deux parcours, l’un de 8 km et l’autre de 16 km. Le top de cette journée festive est quand la compétition offre aux participants, depuis la Citadelle, une vue panoramique sur son golfe mythique.

  • Départ du port à 9h30, pour une arrivée prévue Place des Lices… à une heure définie par votre vitesse de croisière.
  • Les vins des vignobles de Saint-Tropez accompagneront dignement une dégustation de la célèbre Tarte tropézienne.
  • Contacter les organisateurs par téléphone, au +33(0)6 82 31 75 51, ou par mail : cosainttropezclassic@gmail.com.

Exposition Miguel : Hommage sera rendu à Miguel Riffaud, un voyageur érudit, du 04 au 24 octobre au lavoir Vasserot.

Rallye Biarritz : Du 8 au 12 octobre les 2 mers seront réunies, au travers des terres et sur des circuits sans retenue aucune.

Ballet le Corsaire : Représentation en 3 actes de la célèbre chorégraphie, le 18 octobre à 20h00 au Cinéma Star. Prix 19 €.

Conférence Bonnard-Vuillard : Dominique Misigaro, historienne de l’Ecole du Louvre, animera la soirée du mardi 18/10.

Concert Jonas Vitaud : Cet artiste au timbre profond se produira le mercredi 24 octobre dans le cadre du festival d’automne.

Exposition Philippe Plaisir & Zani : Peintures et sculptures seront de la fête, du 25 octobre au 7 novembre au Lavoir Vasserot.

Grande Braderie des Commerçants : Du 26 au 29 octobre, parcourez les rues de St-Tropez pour dénicher l’affaire du siècle.

Concert Natalia Ardis et Rémi Collin : Le 28 octobre à 17h00, en l’église paroissiale, ce duo orgue-voix et piano-voix vous mènera dans leur univers décalé… Venez ici écouter un de leur titre 

Festival d’Automne 2018 : La 16ème édition se déroule sur Saint-Tropez, du mercredi 5 septembre au samedi 3 novembre2018.

Les musées emblématiques de Saint-Tropez

Le musée de l’Annonciade, réputé pour être l’un des plus charmants de France, est un rappel sans cesse renouvelé de l’histoire de Saint-Tropez des débuts du XXème siècle. C’est Paul Signac qui, découvrant ce petit port de pêcheurs de son yacht l’Olympia en l’an 1892, en assoit la notoriété. Se portant acquéreur d’une maison dans le village, dont il fera son atelier, celui-ci deviendra l’un des foyers avant-gardistes des plus actifs de la création picturale. Cette maison, La Hune, reçut dès lors en son sein nombre de peintres déjà illustres, dont Marquet, Matisse, Cross etc.

saint-tropez-musee-de-l-annonciade-1-photo-bertrand-copyright-2

Les collections qui se sont succédées jusqu’en 1950 sont splendides. Le travail de l’ensemble des artistes qui ont exposé ont fait montre de constance dans la réflexion. C’est donc au travers de la couleur qu’elles se distinguent, tout en demeurant fidèles à la figuration et le cubisme. C’est une cohérence de peintres de tout premier ordre qui forment cet ensemble, tiré des mouvements pointillistes, nabis et fauve. Plus d’une vingtaine de toiles sont donc exposées, toutes de notoriété internationale.

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00.

La Maison des papillons : C’est une collection impressionnante, recensant pas moins de 20 000 espèces mondiales, qui se trouvent réunies dans une habitation 100% de style tropézien. En 2015, Dany Lartigue lui apporte du renouveau, dans une présentation pour le moins originale. L’espace accueil-boutique du Musée fut pour lors aménagé et un atelier s’est ainsi trouvé ouvert aux publics. Il offre une présentation digne de cette extraordinaire collection de papillons issus de tous horizons découverts sa vie durant par l’entomologiste.

maison-des-papillons-saint-tropez

Artiste aux mille et une facettes, on rencontre souvent Dany Lartigue aux abords de la ruelle du vieux port, un filet à la main. C’est que le Massif des Maures regorge de richesses, auquel il a porté sa propre touche en préservant, au travers de ses toiles, les réalités de la vie quotidienne.

Le musée est ouvert du mardi au samedi de 14h00 à 17h00.
Tarif d’entrée : 2€ seulement pour les adultes, gratuit pour les moins de 12 ans

Le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma : Nul n’est censé ignorer qu’entre Saint-Tropez et le Cinéma c’est une bien belle histoire d’amour qui s’est tissée, surtout quand ils furent associés à la Gendarmerie pour la célèbre saga des Gendarmes. De là à ouvrir un musée en leur honneur le pas fut vite franchi ! C’est aux proches abords du splendide Hôtel de Paris, pour lors entièrement rénové, qu’il a ouvert ses portes en fin juin 2016. Chacun se souviendra des nombreuses scènes, tournées par la célèbre équipe de la Brigade de Saint-Tropez de 1979 jusqu’en 2013. Celle-ci devint alors un lieu emblématique, après avoir rempli des fonctions publiques plus terre à terre depuis 1838.

Saint-Tropez-musee-gendarmerie-cinema

D’entrée on vous offre une explication sur la représentation du Gendarme, pour en venir à l’Histoire plus globale de Cinéma à Saint-Tropez. Cet espace vous présente toute une pléiade de réalisations qui furent tournés dans la Presqu’île varoise. Les divers métiers liés au cinéma y sont mis à l’honneur, sans oublier l’icône de ces lieux mythique, la sculpturale Brigitte Bardot. Après avoir fait ses armes, avec des réalisations telles que « La Servante de Jean Choux » en 1930, ou encore « Pour un Soir » de Jean Godard en 1931, ce fut l’apothéose ! Le film de Roger Vadim lui offre définitivement ses titres de noblesse, avec notre B-B nationale dans le premier rôle du célébrissime « Et Dieu… créa la Femme ».

Le musée est ouvert tous les jours de 10h00 à 20h30.

A lire également :
Les plages mythiques de Saint-Tropez
3 monuments religieux autour de Saint-Tropez

Les plages mythiques de Saint-Tropez

Après un premier article consacré aux monuments religieux de Saint-Tropez, nous vous invitons à découvrir avec nous les pages mythiques de Saint-Tropez.

La plage de Pampelonne c’est 30 000 visiteurs chaque jour en été, 500 mouvements recensés de navires durant les après-midis d’août… pour un chiffre d’affaire de 40M€, que génèrent ses 35 établissement de bords de mer. Et quelle plage ! Avec ses 4,5 km de sable fin, et son classement « Espace naturel remarquable », elle est au fait du célèbre mythe si cher aux tropéziens. C’est l’endroit rêvé pour lézarder au soleil, se restaurer dignement, s’y baigner et aussi bien danser. C’est sans conteste la plus connue dans le Var. Pour autant elle reste en grande partie accessible au public et a préservé son cachet, sans prendre la grosse tête ni s’embarrasser de l’urbanisation.

plage-de-pampelonne

Naturellement abritée du mistral, et en l’absence de route en front de mer, cannes et vignes s’égayent à loisir. Depuis plus de 60 ans de nombreux établissements ont assuré sa renommée et réécrit son histoire : Le Club 55, Tahiti Plage, l’Aqua club ou encore Moorea, sans oublier le Nikki beach, digne successeur de la Voile rouge. De nombreuses stars du show-biz ont garanti leur notoriété ! Brigitte Bardot et Roger Vadim, Gilbert Becaud, Michèle Morgan, Elton John, Claudia Schiffer et Johnny Hallyday, ou récemment Tony Parker et Paris Hilton, y ont leurs entrées. A noter que, pour restaurer l’équipe du tournage du film « Et Dieu créa la femme », de simple cantine le Club 55 s’est métamorphosé en un restaurant réputé.

La Plage de la Ponche et la plage de la Fontanette : Ce sont deux plages mitoyennes, qui se situent aux abords du plus vieux quartier de Saint-Tropez. Réputées pour l’accueil des jeunes en loisirs d’été, elles le sont tout autant grâce aux fêtes populaires et traditionnelles qui y sont organisées. Rêvant de tous les capitaines au long cours que la ville leur a apporté, les visiteurs se sentent remplis de nostalgie. Mais vous pouvez aussi goûter au plaisir de marcher dans le  sable granuleux, ou vous baigner aux pieds même des maisons de pêcheurs. Ces lieux idylliques ont pour voisins des bars et restaurants à foison, car les souvenirs eux-mêmes ont le tournis dans la cité !

saint-tropez-plage-de-la-ponche-10-photo-bertrand

A l’abri de ses remparts Saint-Tropez protège un hôtel légendaire, celui de « La Ponche », tout aussi charmant que discret. De nombreuses scènes de films s’y sont déroulées, au travers desquels les acteurs ont été rendus immortels. La grande Françoise Sagan en disait « Je me suis levée de mon lit, j’ai ouvert les volets et la mer et le ciel m’ont jeté au visage le même bleu, le même rose, le même bonheur ». Le temps y est demeuré comme suspendu, flirtant entre le twist endiablé d’une époque bénie et la douceur ravissante de ses tableaux vivants. Ce n’est pas notre Brigitte nationale qui démentira, pas plus que Jacques Cordier, ce peintre à la sensibilité exacerbée aujourd’hui disparu.

La plage de L’Escalet n’est pas la plus facile à dénicher sur Ramatuelle (juste à côté de Saint-Tropez) mais elle n’en demeure pas moins l’une des plus agréables. Bien située entre le Cap Taillat et le Cap Camarat, en suivant l’avenue de Casabianca puis celle de l’Escudelier, vous arrivez au parking. C’est intéressant à savoir car de là on débouche sur une alternance de sable et de criques. Des plages paradisiaques aux abords où pique-niquer est un pur délice. Les chiens tenus en laisse y sont acceptés et durant la période estivale, la plage est placée sous surveillance.

plage-escalet-ramatuelle

N’oubliez pas de vous munir de chaussures de marche tant il y a d’espaces à parcourir, notamment la promenade de la Baie de Bon. La végétation y est très dense et luxuriante, raisons pour lesquelles le nudisme est devenu pratique courante. Une forêt ensorcelante, où poussent à foison des cactées de toute beauté, tandis que les cigales vous enchanteront de leur parade cymbalistique. Les pins où elles s’immergent font leurs délices, tandis qu’à deux pas vous pouvez vous baigner dans un océan digne de Caraïbes. Les couleurs violentes dominantes n’ont d’égal que leurs contrastes. D’où cet effet que la mer y est d’autant plus bleue, surtout quand elle se mesure aux rochers immaculés, tout faits de douces rondeurs.

Les concerts de l’été 2017 dans le Golfe de Saint-Tropez sont à la fête

Festival Do you Saint-Tropez

Cette année c’est sur les jours des  21 et 22 juin, durant la fête de la musique, que se dérouleront deux des soirées les plus prisées du célèbre village. Venus d’horizon musicaux variés, des artistes vous offriront des prestations à vous couper le souffle. Le programme 2017 de sa 3ème édition n’étant pas encore connue, voici un aperçu de ses origines. Depuis qu’une équipe de onze tropéziens ont engendré l’association CAP (Cercle pour l’Avenir de la Presqu’île) de Saint-Tropez, ses membres s’échinent à «créer des événements et faire vivre notre village». S’appuyant sur de solides réseaux, leur succès va croissant. Deux soirées festives vers laquelle vont se diriger de très nombreux amateurs, que la place du 15ème Corps au cœur de la cité va rassembler.

Festival les soirées de la Citadelle

Pour leur 3ème édition, les soirées se dérouleront du jeudi 27 au samedi 30 juillet 2017 sur Saint Trop’. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne déméritera pas cette fois encore de ce qui a établi sa notoriété, un cadre poétique dans un décor historique. Cette année c’est dans le fort du XVIIème siècle, sur l’emplacement même des forteresses qui ont veillé à la défense du village au Moyen-Age, que se dérouleront les festivités. C’est dans un paysage exceptionnel, qui surplombe le village le plus  légendaire de la Côte d’Azur, que vous convie la Citadelle de Saint Tropez ! La programmation visant à toucher la culture française et internationale, trois artistes aux couleurs musicales variées vont se succéder. Du rock en passant par la chanson et le rap, vont ainsi vous être présentés : Benjamin Biolay le jeudi 27, Iam le vendredi 28 et Sting qui assurera la clôture le samedi 29 juillet 2017.

Voici un aperçu de l’édition 2016 :

Festival de Jazz à Ramatuelle 

A découvrir la 3ème semaine d’août, c’est toute l’histoire du Jazz qui s’y conjugue, au passé et au présent comme au futur. Voici la promesse de la programmation 2017, qui fera la part belle aux chanteuses et aux pianistes. Entre légendes vivantes au groove contemporain ou au swing intemporel, nouveaux espoirs et talents confirmés, ce sont 5 soirées qui vous sont proposées. Des partages sans nom, que les amateurs chevronnés tout autant que les novices  découvriront pour leur plus grand plaisir. Le festival « Off » se déroule en deux parties, dès les premières notes le jardin du théâtre résonne aux notes bleues version « Garden-Party ». C’est dans un cadre idyllique, qui à la base vous permet de savourer de petits vins primés et une restauration maison en soirée… le tout dans une ambiance décontractée et chaleureuse à la fois,

Pour vous donner l’eau à la bouche, voici un extrait du concert de Kyle Eastwood et de son quintette l’année dernière :

Les Grimaldines

Nous ne saurions vous énumérer certaines nocturnes du golfe de Saint Tropez sans rappeler la légendaire animation des « Grimaldines ». Comme son nom l’indique celles-ci se déroulent à Grimaud, tant dans sa cité lacustre qu’au sein de son célèbre village médiéval, qui s’ouvrent au monde pour l’occasion. Rendez-vous donc pour les festivités et bonnes soirées…

Voici les artistes invités au Grimaldines en 2016 :

The Great Nautical Events of the Gulf of Saint Tropez

Coming to Saint-Tropez without taking advantage of its great nautical events would be, in some way, to commit a capital offense. Everything is organized in magnificence, destined before anything else to distract locals as well as vacationers and tourists with an enjoyable time. Each year you are given the opportunity to attend real sailboat ballets, too, and to make your mouth water, let us introduce some of these to you.

The Armen Festival

festival-armen

Source

For its 40th year, these celebrations will take place from March 3rd to the 12th, 2017. With no fewer than 70 sailboats expected at the start, we are already guaranteeing a successful show at this popular and highly-rated event in the Gulf. Created in 1978, the festival takes its name from the contraction of ARt-MEr-Neige (in reference to the famous Breton lighthouse which bears the same name). It was not long before this festival brought an enthusiasm defying any prognosis.

A ski-sailing challenge called “André Herman” was associated with the René Perrier Trophy (combining Art & Sailing). This is a competition that will gather both modern and traditional sailboats, whose prizes of excellence are very coveted by the rivaling competitors. It should be noted that at the same time an Art exhibition will take place, where there will be on display a handmade piece by one of the members of each participating crew.

Les Voiles Latines

Voiles Latines Saint-Tropez

Source

Organized from the 25th of May to the 28th, 2017, together with the City of Saint-Tropez and its Port, and with the support of the Société Nautique (the Nautical Society), these festivals have been held since 2001. This year, we will attend the 17th edition of the Voiles Latines, an authentic installment where conviviality happily mixes with the maritime heritage of the Mediterranean. Exhibitions, craft stands, and historical conferences are all part of the event, which is sure to delight everyone’s tastes.

There will be a wide range of boats of all persuasions which are led, either by sea or by land, to the festival and whose owners disembark for the festivities. More than 80 boats are expected, and an unusual tent village is planned along the outskirts of the harbor master’s office to welcome and accommodate all of these beautiful people. A program once again of an incomparable richness, where musical performances, dancing, singing, and tastings can be found neck and neck.

The Giraglia Rolex Cup

Giraglia Rolex Cup 2016

Source

This regatta will take place from June 10th to 14th on Saint-Tropez should expect to unite 200 boats, coming from 10 different horizons. The Giraglia was born in 1952 in a Parisian café where Beppe Croce, Franco Gavagnin, and René Levainville met, three companions with extraordinary ideas. Their intention was then to create a competition which would allow the Italian and the French to conquer the universe of high-sea sailing.

One thing leading to another, the Yacht Club and then the Société Nautique (Nautical Society) of Saint-Tropez took the torch and inaugurated new formulas. The competition progressed from the 22 original ships to an international fleet, so the configuration needed to be redesigned to three coastal regattas. Ultra-competitive boats and stunning sailboats are competing, as well as have duplicate crews since 2014.

Below are some beautiful images of the 2016 edition.

The Voiles of St. Tropez

30/09/2016, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2016, Day 5

 

Source

This is, without a doubt, THE event to attend. It will take place from September 30th to October 8th, 2017. Its history has been reported countless times, but it is always with pleasure that the uninitiated hear the tale. In summary, two boats, “Pride” and “Ikra,” were pit against each other one day in September 1981 for the game. After many twists and turns, the “Club 55 Cup,” an improvised name for the occasion, was replaced by the title “Voiles of Saint-Tropez.” The memory was retained and the spirit of yesteryear preserved.

And thus, legends were born. From year to year, the coastal game has been emulated and the competitors have arrived to reinforce this good-natured atmosphere. Different classes of sailboats can be found there, ranging from traditional to modern, but also the Wally Class J boats. Their number can reach up to 300, a mass of racing enthusiasts and lovers of Saint Tropez. Every year, this event overflows with festivity and conviviality. Amateur photographers can feast their eyes on this panel of colors and unique characteristics of Saint-Tropez.

The 2016 was splendid. This video will give you a glimpse of it.

We selected 4 nautical races for this article. To view the full list, please visit the « Société Nautique de Saint-Tropez » website.

The best dive sites around Saint-Tropez

Professional underwater photographer for 30 years, Philippe Joachim has scuba dived in practically all the oceans in the world. From the north Pacific to the Indian Ocean, passing through the Carribean and the Red Sea, he has seen almost everything on the blue planet. Co-author with Alain Ponchon of the book 100 gorgeous scuba dives in the Var, from Saint-Cyr to Saint-Raphaël, it is clear that: “When it comes to scuba diving sites, the Var compares favorably with any other destination. And I can tell you that when I talk about my scuba diving experience throughout the year by the Hyères islands, they look at me with envy.

Dive in Port Cros

The attraction of shipwrecks

If Port-Cros and the islet of Gabinière, symbolic of the Mediterranean with their countless grouper fish, are a significant element of these dives, the underwater wonders of the Var seem infinite. “From Saint-Cyr to Saint-Raphaël, it doesn’t at all look alike. Of course, you can see gorgonian coral and Posidonia pretty much everywhere, but the arrangement of the rocks is very different,” Philippe Joachim explains.

But what really gives the Var its reputation is the contemporary wrecks, among which are the mythical Donator and Grec.

Finally, all that is missing to compete with destinations such as Polynesia, is the sharks. “They are there but we don’t see them. Apart from dogfish in winter,” Philippe Joachim ensures.

Exceptional underwater spots popular with scuba divers are the focus of the ecological organization by the marine Observatory.

There are some fascinating shipwrecks, Rubis and Togo, at the sites of Roche Michel and the Sardinaux. Passing by the beacon of Rabiou, the seafloor of the Golf also contains a few treasures, which are very popular with scuba diving clubs.
These last few have long asked for a better procedure to be able to make the most out of the five sites without ruining the seafloor with anchors.

From this point on, it will be done thanks to the marine observatory.
The organization was previously more centered on the Rayol-Ramatuelle axis, but since the merging of the communes, the jurisdiction was enlarged to Saint-Maxime.
Thanks to this new configuration, the marine observatory could finally deal with a major project: the ecological anchors: “Thanks to a specialized company, we were able to install connector boards with docking lines connected to buoys on the surface. These buoys are equipped with rings meant for boats that now no longer need to throw their anchor,” commented Marion Thomassin, assistant in charge of the mission at the observatory.

This is great news for the scuba diving clubs of the golf, as Franck Mottair of H20 in Sainte-Maxime confirms: “ The richness of the fauna and flora is what makes our business a success. By giving us the ability to protect them, we can make people discover these remarkable sites in complete serenity.

Many steps had to be taken, before being able to begin this work costing almost €80,000: “First we have targeted the needs of the clubs before going scouting on site. Then we needed to find the suitable placements for the anchor points.”

Gorgonian coral and submarines

Facing the Cape of Saint-Tropez, on the Rabiou side, the garden of gorgonian coral is developing, with gorgeous plants with colors that vary depending on their depth.
For beginning scuba divers, the Sardinaux zone, an ideal playing field, has seafloors from 2 m down to 45 m and a vast collagen plateau full of fish. Please note that groupers are now coming back since they are protected by a moratory and that you can see banks or barracudas as well.

Pointe des Sardinaux

La Pointe des Sardinaux

If you’re an avid diver, you won’t want to miss the many wrecks that lie on the seafloor of the Gulf of Saint-Tropez. Like the underwater Rubis, all along Cape Camarat. A gem of the Second World War, (length: 60m, height: 8m) , it was sunk to prevent capture by its enemies. You should also see the Togo (Cavalaire) or the Espingole (La Croix-Valmer), a destroyer that collided with the Petit-Sec at full speed on February 4, 1903. A playful way to dive into history 🙂